Initialement prévu pour laisser passer un maximum de lumière extérieur dans le logement, les fenêtres sont devenues un enjeu pour les ingénieurs qui souhaitent ajouter à leur fonction première le fait de limiter un maximum les déperditions de chaleur et donc réduire la consommation énergétique.
Les professionnels vont même au delà puisque désormais il existe sur le marché des fenêtres chauffantes. Véritable innovation, cette technologie va modifier quelque peu la gestion du chauffage de la maison mais aussi son esthétisme.

Cette innovation se démocratise petit à petit. elle risque bien de devenir un véritable atout pour attirer la clientèle dans les prochaines années.

Comment fonctionne les fenêtres chauffantes ?

Cette technologie fonctionne sur du double vitrage. Tandis que le verre extérieur est choisi pour ses propriétés isolantes, le verre intérieur se voit recouvert par une fine couche conductrice d’oxyde métallique qui n’est pas visible à l’œil nu. Des électrodes reliées à l’alimentation électrique envoient un courant basse tension avoisinant les 250w/m² dans le système afin de créer de la chaleur. Diffusée par rayonnement, cette dernière permet d’augmenter la température de la pièce de manière homogène.
Équipé d’un capteur pour réguler la chaleur transmise, le vitrage chauffant s’adapte automatiquement à la température extérieure. Avec une limite ne pouvant dépasser les 45°C pour des raisons de sécurité, il ne tient qu’à l’utilisateur de déterminer les paramètres en fonction de ses préférences.

Quels sont les atouts des fenêtres chauffantes ?

Son système de diffusion rayonnant du sol au plafond est tellement optimal qu’il remplace les radiateurs des pièces et d’autres dispositifs à condensation et convection. L’on peut imaginer qu’à terme il supprimera les chaudières individuelles ou peut-être même collectives qui représentent d’ailleurs un sacré budget dans les ménages surtout lorsqu’elles sont a changer.
De plus, la suppression des dispositifs encombrants de chauffage classique entraine un gain de place à ne pas négliger.

Les fenêtres chauffantes ont des qualités attractives concernant les gains énergétique. Elles génèrent une baisse de 2 à 3°C de la consigne de chauffe, une économie d’énergie de 20 à 30 % pour une utilisation avec un programmateur et surtout une capacité de chauffe intéressante : 4 fois la taille de la fenêtre chauffante.

Quelles sont les limites des fenêtres chauffantes ?

En découvrant l’innovation des fenêtres chauffantes, on peut se douter qu’elles aient un coût élevé.  En effet, il faut compter, en moyenne, entre 800 et 1000€ le mètre carré hors châssis, contre 100 à 300 € pour un double vitrage classique.
A l’heure d’aujourd’hui, les fenêtres chauffantes sont principalement utilisées par les grands complexes hôteliers, ainsi que les lieux à environnement humide comme les piscines, les salles de sports et les spas qui espèrent un retour sur investissement.
Cependant, au vu de leurs avantages, nul doute qu’elles vont se montrer de plus en plus fréquentes au sein des immeubles d’habitation, puis chez les particuliers.