La porte coulissante est constituée d’un panneau de bois ou autre, appelé vantail, qui se déplace le long d’un rail. Elle peut être composée d’un ou plusieurs rails et vantaux coulissants dans une direction identique ou opposée. 
Les portes coulissantes sont généralement choisi pour optimiser l’espace d’une pièce car elle n’occasionne aucun débattement de porte comme une porte battante traditionnelle. Cependant, elles ont également un atout esthétique qui en fait son succès.

2 installations, 2 styles différents

1ère installation

Pour la première installation, un rail fixé permet au vantail de glisser aisément, afin qu’il se dissimule mile à l’intérieur d’un des murs. Cette installation, demande aux propriétaires d’avoir pensé à cette installation car elle nécessite le montage d’un chassîs.

Une fois installé, le châssis devient un élément de la cloison à part entière. Il doit donc être aussi résistant que la cloison. Robustesse et fiabilité sont essentielles. Contrairement aux idées reçues, un coffre plein n’est pas plus résistant qu’un coffre ajouré. Ce n’est pas la feuille d’acier qui recouvre le coffre qui détermine sa robustesse, mais les profils horizontaux qui le composent. Plus ces profils d’acier sont pliés, plus ils sont rigides et garantissent une haute résistance aux compressions latérales. Au contraire, si le nombre ou l’épaisseur des traverses n’est pas optimal, il y a un risque de déformation. La porte coulissante peut frotter contre la structure du châssis et ne pas coulisser correctement.

Certains modèles disposent d’un rail amovible. Grâce à ce dispositif, le rail peut être enlevé, contrôlé et nettoyé à tout moment. Ainsi, vous pouvez ajouter des accessoires tels qu’un amortisseur ou modifier la course de la porte et ce, même après la pose.

2ème installation

Une autre manière de procéder, très tendance, est d’installer le rail au-dessus du cadrage : le panneau glisse alors le long du mur. Ce type d’installation convient parfaitement au style déco industriel. De vieilles planches de bois peuvent être recyclées pour recouvrir le panneau escamotable, ce qui procure un maximum d’effet décoratif.

De vieux panneaux escamotables, il y en a pour tous les goûts : repeints, massifs, dénichés chez des antiquaires, et même dans les rebuts de matériaux de construction abandonnés. Avez-vous considéré toutes les manières originales et follement inusitées d’installer des portes coulissantes ?

Contactez Harmonie Fenêtre pour obtenir plus de renseignements sur les produits.