Les fenêtres sont responsables à 15 % de la déperdition thermique, tandis que la toiture est le principal fautif avec 30 %. Arrivent ensuite les murs (25 %) et le plancher (7 %).
Le remplacement des fenêtres classiques par des fenêtres double vitrage constitue la première étape pour une isolation optimale de votre logement.

Mais d’ailleurs, comment fonctionne le double vitrage ?

Le double vitrage est la réunion de 2 vitres séparées par du gaz (argon ou krypton) ou de l’air. Leur propriété isolante vont permettre de faire des économies d’énergie en limitant grandement les déperditions de chaleur.
De plus, ils vont éviter que la vitre située à l’intérieur de votre habitation ne se refroidisse trop et de manière trop rapide.

Ces gaz ont pour particularité d’être moins conducteurs de chaleur que l’air et donc plus efficaces au niveau de l’isolation thermique, mais ils sont aussi plus chers.

Par ailleurs, pour renforcer encore plus l’isolation, un intercalaire en aluminium ou en matériau de synthèse est placé sur le cadre de la fenêtre. Son action va permettre d’éliminer les ponts thermiques et donc améliorer le pouvoir isolant du double vitrage.
Enfin, pour éviter la formation de buée, un « dessiccateur », est ajouté dans le but d’empêcher l’humidité de l’air de pénétrer entre les vitres. Il s’agit de petites billes poreuses, placées sous l’intercalaire absorbant l’humidité.

Le budget à prévoir

Pour déterminer le prix de l’installation de fenêtre à double vitrage il faut prendre en considération :

  • Le nombre de fenêtres ;
  • La nature du gaz (argon ou air) qui sépare les vitrages ;
  • Le tarif de l’artisan ;
  • La qualité de la pose.


Le prix d’une fenêtre double vitrage classique se situe entre 150€ et 500€ hors pose et entre 300€ et 750€ avec pose.
Évidemment, le coût des fenêtres à triple vitrage est à 50, voire à 100 % plus élevé.

Un retour sur investissement au bout de combien de temps ?

Concrètement, la rentabilité implique 3 facteurs : l’investissement initial, les aides et l’investissement réel. Le retour sur investissement se fait ressentir au bout de la 4e année après les installations. Certes, le délai semble tardif, mais la rentabilité est garantie à long terme, alors oui le double vitrage est économique à condition de ne pas avoir de déperdition de chaleur au niveau de la toiture ou des portes.

Pour plus de renseignements sur le double vitrage d’Harmonie Fenêtres, contactez-nous !