Jean-Christophe GIRON, est le co-inventeur du verre électrochrome qu’il a mis au point en 2013 au sein du groupe Saint-Gobain.
Il s’agit d’un vitrage intelligent qui est traversé par un courant électrique minime permettant de s’adapter aux besoins des occupants. En effet, le verre se teinte plus ou moins et de manière automatique ou manuelle selon l’intensité de lumière extérieure tout en restant transparent. De plus, ce verre permet de contrôler la chaleur solaire.

D’un point de vue technologique ce type de verre est composé de deux fenêtres entre lesquelles se trouvent des électrodes et de contre-électrodes, séparées par un conducteur de charge appelé électrolyte. Le passage du courant électrique, invisible à l’œil nu, provoque une réaction d’oxydoréduction qui colore le verre d’une teinte bleutée, tout en lui laissant sa transparence.

Cette découverte ne peut que séduire de part ses qualités de confort et pratique :
– préserver l’intimité (être à l’abri des regards tout en profitant de la lumière extérieure)
– limiter la chaleur de l’été grâce à sa climatisation intégrée
– aucun nettoyage ou entretien différent d’un vitrage standard.

Cependant pour l’instant ce type de verre étant très onéreux, on le retrouve essentiellement dans des musées, voitures de luxe, bâtiment de professionnel ou quelques rares particuliers.

En attendant qu’il soit plus accessible aux plus grands nombre, retrouvez nos fenêtres PVC, aluminium ou bois chez Harmonie Fenêtres !