Quels types de fenêtres / portes préfèrent les français ?

Selon l’INSEE, en 2016, en France, la production de portes, fenêtres et fermetures s’élève à 6,64 milliards d’euros. Plus de la moitié de la production en valeur est réalisée en métal : 38 % en aluminium et 13 % en fonte ou acier. Les produits en matières plastiques représentent 32 % des facturations et ceux en bois 17 %.
Les portes et fenêtres totalisent les trois quarts de la production. Le quart restant est composé des fermetures (portails, volets, devantures de magasin et portes de garage).

Entre 2010 et 2016, les facturations de portes, fenêtres et fermetures en France diminuent de 3 %.
Le recul est conséquent pour les éléments en plastique (– 19 %), notamment pour les portes et fenêtres (– 22 %). La baisse est également présente pour les éléments en bois (– 16 %). À l’inverse, les facturations augmentent légèrement pour les produits en fonte et en acier (+ 3 %) et de manière soutenue pour les éléments en aluminium (+ 22 %).

En bref, les français portent leur préférence sur l’aluminium surtout durant la période 2010 à 2016. En effet, les facturations s’accroissent de 27 % pour les portes et fenêtres en aluminium et de 15 % pour les fermetures.

La production des portes et fenêtres en Europe

Dans l’Union européenne (UE), la production de portes, fenêtres et fermetures s’élève à 44,8 milliards d’euros en 2016. L’Allemagne est le premier producteur avec 22 % des facturations, suivie de la France (15 %), du Royaume-Uni et de l’Italie (14 % chacune) puis de la Pologne (7 %) et de l’Espagne (5 %).

L’Allemagne domine largement sur le segment des produits en matières plastiques (27 % des facturations), suivie du Royaume-Uni (20 %), de la France (15 %) et de la Pologne (10 %).

La France réalise 38 % de sa production de portes, fenêtres et fermetures en aluminium. Elle se démarque nettement du reste de l’Europe où ce segment ne représente que 26 % de la production (figure 3). La France occupe ainsi la première place pour les portes, fenêtres et fermetures en aluminium avec 22 % de la production européenne, devant l’Allemagne (17 %) et l’Italie (16 %).

Pour les produits en bois, l’Italie occupe la première place (18 %), suivie de l’Allemagne (17 %), puis de la France, du Royaume-Uni et de la Pologne (9 % chacun).

Source : Insee, enquête annuelle de production (EAP) 2016.