Les premières fenêtres n’étaient que des trous dans les murs, qui ont ensuite étaient recouverts de matériaux tels que la peau d’animal, le tissu et le bois. Elles ont été conçues pour protéger les habitants des éléments extérieurs et, en même temps, laisser entrer la lumière.

En conséquence, les gens ont commencé à utiliser de petits morceaux de matériau translucide, comme des cornes d’animaux aplaties et des cadres en bois, fer ou plomb pour combler les vides. Les Romains étaient le premier groupe de personnes connues pour utiliser le verre pour les fenêtres, bien qu’il ait fallu environ mille ans avant qu’une fenêtre en verre devienne suffisamment transparente pour voir clairement. Cela dit, entre temps, cette absence de verre a été à l’origine des premiers volets, en bois !

Les progrès de la conception de fenêtres en bois

La conception des fenêtres reflète la hiérarchie sociale et l’état du bâtiment, en fonction du moment où ils ont été installés.

Les fenêtres d’avant le XVIe siècle ont été construites à partir de meneaux en pierre ou de charpentes en bois. La plupart des fenêtres avaient des ouvertures non vitrées et pouvaient être fermées par des volets en bois coulissants ou pliants et de fines feuilles de corne animale. Les bâtiments les plus prestigieux avaient des fenêtres vitrées et étaient construits de petites vitres en forme de losanges (appelées querelles ou carrières), maintenues ensemble dans un réseau de bandes de plomb assez molles, renforcées de barres de fer.

Au XVIe siècle, la taille des fenêtres représentait la richesse et la classe. Les fenêtres plus grandes étaient divisées en ouvertures plus petites, tandis que les fenêtres en pierre et en bois avaient des barres verticales et horizontales. Le verre est devenu plus disponible tout au long du siècle et les fenêtres des riches ménages aristocratiques sont devenues encore plus grandes ! Particulièrement en France où les châteaux de l’époque avaient des fenêtres taillées tout en bois, connus pour leur robustesse, leur charme et leur volume.

Les fenêtres, au XVIIe siècle, devinrent plus hautes que larges et étaient souvent divisées en quatre. Au fil du siècle, ils ont été de plus en plus construits en bois et connus sous le nom de fenêtres à battants. En raison de la tendance des cadres en bois, le vitrage a été placé à peu près au même niveau que la face extérieure de la fenêtre.

La fenêtre à guillotine a été inventée au XVIIe siècle, où le vantail supérieur était fixe et le vantail inférieur glissé vers le haut, dans une rainure maintenue ouverte par des chevilles ou des crochets métalliques. Les châssis étaient en bois, généralement en chêne ou en pin, avec une grille de barres de vitrage en bois d’environ 35 mm d’épaisseur pour maintenir le verre en place. Les barres de vitrage en bois divisaient la fenêtre en 16 à 20 vitres. Pendant environ 250 ans, le châssis à guillotine est resté pratiquement le même. Invention purement française dont la tradition s’est perpétrée, des années durant.

Au XIXe siècle, des éléments supplémentaires ont été ajoutés aux fenêtres, par exemple des barres de vitrage courbées en arc de style gothique pour les fenêtres «vénitiennes» et du verre coloré.

De nos jours encore, les maisons anciennes ont un certain charme qui est difficile à trouver dans les maisons modernes. Le savoir-faire et le souci du détail, pour la plupart, n’ont rien à voir avec ce que nous avons aujourd’hui. Des boiseries sculptées à la main, de belles armoires encastrées dans les murs et des maisons construites à la main sont plus ou moins caractéristiques du passé.

Si vous êtes amoureux du charme unique du bois, il est tout a fait possible aujourd’hui de renouer avec les charmes du passé.
Étant donné que vos nouvelles fenêtres seront faites sur mesure pour s’adapter à votre maison, presque toutes les formes géométriques, les couleurs et les grilles sont possibles, quel que soit l’âge. Il existe des caractéristiques stylistiques liées à certaines maisons d’époque. Par exemple, la maison victorienne est une maison de style gothique avec différentes formes et tailles de fenêtres.

Pour votre projet, porter une attention particulière au style de vos fenêtres d’origine vous aidera à sélectionner les fenêtres de remplacement les plus authentiques possibles. Vous obtiendrez l’efficacité des fenêtres à triple vitrage d’aujourd’hui avec le charme des fenêtres d’un autre siècle.