Dans l’ère où les innovations technologies sont rapides, les fenêtres ne sont pas en restent, bien au contraire. Elles représentent un enjeu notamment pour la préservation des ressources. Les ingénieurs cherchent à créer des modèles de plus en plus autonomes et auto régulateur. Fenêtres connectées, à interface tactile, auto lavantes, chauffantes, etc. vous ne rêvez pas ces technologies existent et elles pourraient bien arriver en masse sur le marché de demain.

Les fenêtres à interfaces

Les Fenêtres connectées sont actuellement en plein essor, elles sont désormais connues mais les fenêtres à interfaces tactiles ne sont visibles pour l’instant que dans des films de science fiction. Ce type de fenêtre intelligente permet d’afficher la météo, de lire vos e-mails ou de regarder des vidéos, tout en conservant la luminosité naturelle.
Qui ne voudrait pas se les offrir ?

Le vitrage opacifiant

Les murs fenêtres apportent beaucoup de charme, ils sont impressionnants par la quantité de lumière qu’ils dégagent mais ils ont un inconvénient incontestable : la saleté.
Le vitrage opacifiant est la solution ! En effet, son verre est autonettoyant. En réalité ce type de produit existe déjà, notamment pour des immeubles aux façades de verre.
S’il est pratique pour éviter l’entretien aussi régulier de la partie extérieure de la fenêtre, le vitrage autonettoyant est aussi plus cher qu’un verre classique.
La surface vitrée est recouverte d’un film de dioxyde de titane qui réagit aux UV et à l’eau de pluie pour dégrader la saleté organique et l’éliminer.

Avantage supplémentaire, cette vitre peut devenir opaque ou translucide par simple pression d’un bouton. Ces fenêtres peuvent ainsi laisser passer la lumière tout en protégeant votre intimité aux moments voulus. Habitats au rez-de-chaussée, fenêtres d’hôtel, cloisons de salles de réunion ou salles d’attente chez le médecin… elles peuvent convenir à nombre de constructions et d’espaces.

Le vitrage feuilleté

Après la porte d’entrée, le deuxième endroit où les cambrioleurs pénètrent sont les fenêtres. Elles jouent donc un rôle important dans la protection de votre maison, notamment contre les tentatives d’effraction.
Les maisons peuvent désormais être équipées de vitrage de sécurité comme le vitrage feuilleté. Résistant aux chocs, grâce à un film en PVB, le verre reste en place même une fois cassé. Les modèles les plus performants sont notamment reconnus par les compagnies d’assurance comme retardateur d’effraction.

Les fenêtres solaires

Les fenêtres solaires sont constituées de deux panneaux de verre encadrant un film photovoltaïque transparent de 2 millimètres. Elles devraient permettre une économie d’énergie allant jusqu’à 30%.
Associée à une technologie opacifiante, elles se révèleraient être aussi coûteuses que son alternative fenêtre/store/brise-soleil. Seule maintenance de ce type de fenêtre : un changement de batterie tous les cinq ans.

Les fenêtres chauffantes

La surface interne du verre de cette fenêtre est recouverte d’une fine couche de microparticules métalliques, qui fait office de résistance chauffante. La chaleur ainsi absorbée par le verre est rediffusée par rayonnement en une chaleur douce et homogène.
Grace à ce modèle de fenêtre, la température se régule automatiquement en fonction de la programmation et des rayons de soleil chauffant le vitrage. L’alimentation électrique, intégrée dans la menuiserie, reste invisible. Le vitrage chauffant s’adapte à tous les styles de menuiseries, de la fenêtre classique aux vérandas, en passant par les façades et les modèles coulissants.

Toutes ses innovations n’ont pas encore une place prépondérante sur le marché de la fenêtre notamment en raison d’un coût onéreux. Cependant, au vu de leurs avantages, d’ici quelques années, avec la baisse du prix, elles devraient intégrer sans problème les constructions privées et publiques.