Lorsqu’on se sent à l’étroit chez soi, quelles solutions s’offrent à nous ?

L’agrandissement de sa maison est source de contraintes. D’abord, il faut avoir un budget assez conséquent pour financer les matériaux mais aussi la main d’oeuvrer il faut demander un permis de construire auprès de la mairie de sa ville (attention, c’est aussi le cas pour des vérandas d’une superficie supérieur à 20 m2). Bref, cela peut représenter des freins empêchant le projet de voir le jour.

Pourtant, il existe des solutions. L’installation d’une véranda en est une. Pour preuve, selon le Syndicat National de la construction des Fenêtres, il s’en construit plus de 80 000 chaque année, pour un coût moyen de 24 000 euros.

Qu’est-ce qu’une véranda ?

Une véranda (anciennement écrit aussi « vérandah ») est une pièce supplémentaire aux parois majoritairement vitrées, utilisée généralement comme salon ou jardin d’hiver. Prolongement d’une maison existante, c’est un porche ou une galerie légère, couvert (toit plein, semi-vitré ou vitré) et à jour, établi sur la façade d’une maison. L’armature est souvent en bois ou en aluminium, parfois en PVC, en fer forgé ou en acier.

Alors pourquoi une véranda ?

Une véranda seule sera difficilement exploitable en hiver, cependant avec des aménagements réfléchis et de qualité, cela est possible.

D’abord, il convient de choisir des menuiseries à excellente rupture de pont thermique, des baies vitrées très isolantes et d’ajouter un système de chauffage performant.

Il faut aussi penser une isolation parfaite car avec les pans de vitres le froid s’infiltre plus facilement qu’avec des murs. Il faut donc choisir un toit en tuile avec une ossature bois et également ajouter un système de lame d’air entre les tuiles et la couche isolante (par exemple de la laine de verre) de 50 à 200 ml.
Avec ces aménagements non seulement vous gagnerez en chaleur mais aussi en tranquillité puisqu’il y aura une meilleure isolation acoustique.

Pour éviter l’humidité et l’infiltration d’eau, il est également préconisé d’utiliser une membrane d’étanchéité. Par ailleurs, la pose d’un pare-vapeur va éviter la condensation intérieure.

Pour une véranda durable, il est vivement recommandé de mettre en place un système de sécurité comme des vitrages anti-effraction, un système d’ouverture multi point ou encore des stores extérieurs comme des stores bannes.

Au final, en respectant ces aménagements, votre véranda deviendra un atout dans votre maison. Elle pourra y accueillir une cuisine, un salon ou bien une salle à manger. En hiver, elle sera peut être la pièce la plus fréquentée notamment pour profiter de sa luminosité !?