Si les habitants installent une porte blindée c’est pour assurer leur sécurité. En effet, selon les experts, les cambrioleurs ne s’attardent pas après 5 min de tentative d’effraction d’une porte.
Aujourd’hui, les portes blindées ressemblent à des portes traditionnelles. Elles sont très personnalisables en jouant sur des aspects tels que les couleurs, le matériau des panneaux extérieurs, le design, etc. Les cambrioleurs ne peuvent donc pas s’en rendre compte à vu d’oeil.
Par exemple, la serrure peut être à cylindre (elle s’ouvre alors avec une clef) ou électronique (avec un code). Les modèles les plus sophistiqués proposent même des reconnaissances biométriques, avec une ouverture par le doigt.
Il est possible d’installer un système coupe-feu, voire une protection pare-balles dans certains modèles.
Les paumelles peuvent également disparaître dans la structure, pour donner plus de style à la porte.

Outre mesure, la porte blindée est aussi un bon moyen de renforcer l’isolation thermique et phonique de votre maison, tout comme peut l’être le changement des fenêtres.

Une porte blindée se compose de plusieurs éléments, assemblés autour d’un panneau en acier.
Une couche d’isolation, ainsi que de nombreux renforts horizontaux et verticaux, viennent compléter l’ensemble. Enfin, deux panneaux décoratifs terminent le « sandwich ». Ils apparaîtront côté intérieur et côté extérieur de la maison, permettant ainsi de donner à la porte le design souhaité. Le système de fermeture de la porte est en général une serrure à 3, 5 ou 7 points latéraux.

Au vu de sa sophistication, le prix d’une porte blindée est assez élevé.
Pour un modèle de qualité réalisé sur mesure, qui répond aux normes de base (A2P BP1), comptez au moins 2.000 euros TTC pose comprise. Il faut compter une demi-journée de pose.
Pour un modèle à deux vantaux le prix. sera nécessairement plus haut !
Le prix peut augmenté jusqu’à 7 000 euros en fonction des options que vous choisissez : panneau de façade décoré, ouverture électronique ou biométrique, résistance au feu, isolation phonique renforcée, etc.